P.(E.)I.G.

Prestations (Éducatives et) d’Intérêt Général (service MAGIC)

Depuis 1988, le service MAGIC organise des prestations – éducatives et – d’intérêt général pour des mineurs d’âge ayant commis un fait qualifié infraction.

La prestation – éducative et – d’intérêt général (P-E-IG) peut être imposée par le magistrat à titre d’investigation (par ordonnance) ou lors de la phase définitive (par jugement). Elle s’adresse au mineur d’âge ayant commis un fait qualifié infraction et implique une réparation symbolique du tort commis.

La prestation a pour objectif d’apporter une réponse éducative à la délinquance juvénile et de permettre au jeune d’atteindre un degré de conscientisation suffisant pour tendre vers une citoyenneté responsable. Il ne s’agit pas seulement d’effectuer des heures de travail mais aussi de susciter une réflexion chez le jeune quant aux faits qui lui sont reprochés. Malgré le cadre contraignant dans lequel s’inscrit la mesure, il est important que le mineur puisse avoir des échanges constructifs avec des adultes et s’investir dans sa prestation.

La mesure comporte donc deux volets : les entretiens individuels de réflexion et la mise au travail.

La prestation doit appartenir au jeune, être cohérente et réaliste, servir l’intérêt général et être valorisante. Le but de cette mesure est d’offrir au mineur la possibilité de servir l’intérêt public en se rendant utile auprès ou au bénéfice de la population ou encore en vue d’améliorer la vie en société.

Les heures de travail sont effectuées à Bruxelles dans le secteur non-marchand et dans des domaines très variés. Le jeune apporte son aide à un des organismes d’accueil avec lequel nous avons établi un partenariat.

Notre service organise également des prestations collectives, parfois résidentielles. Elles sont toujours encadrées par des intervenants de MAGIC et supposent que le jeune puisse être à l’aise dans un groupe et adhérer au projet proposé.

Les parents ont une place importante dans le déroulement de la prestation et leur collaboration est essentielle. C’est pour cette raison que nous commençons et clôturons notre accompagnement par une rencontre avec le jeune et au moins et un de ses parents. Ceci afin de leur expliquer notre intervention, leur donner un espace de parole, de répondre à leurs questions, de recueillir leur vécu quant aux faits commis et à la mesure prise, de leur faire part de l’évaluation de la prestation, …

La-prestation-schéma3